Folio LXXVI
LXXVI ] LXXVII GW5058
49
Amplus que aultres et tu ne meures
50
Et pourtant en vain tu labeures
51
Oultre quant la mort te ira prendre
52
Ne pourras les forces estandre
53
Ne tes beaulx membres remuer
54
Ton corps se mectra a suer
55
Et a roidir en grant froidure
56
Il fenira comme verdure
57
A qui la gelee a touche
58
Tous tes membres et viz couche
59
Qui souloit estre coulloure
60
Sera palle et decolloure
61
Ton cueur tremblera de grant peur
62
Pour la doubte de ton malleur
63
Ta voix te fauldra et parolle
64
Dont ta pauure vie sen volle
65
La mort a tous gens est itelle
66
Ne chancelle ains tousiours martelle
67
O loyaulx amis conseiller
68
Ie vous vouldrois quappareiller
69
Nous voulussions a ceste mort
70
Puis que si soudain el nous mort
71
O mort he que tu es mal saine
72
O mort et que tu es soudaine
73
A cil qui auoit grans tresors
74
Amassez inutilz tres ors
75
Et tu luy assignes vne heure
76
A laquelle diz quil demeure
77
Helas grandement luy fait mal
78
Laisser son auoir principal
79
Sa pecune que tant clamoit
80
Au monde et toute seulle amoit
81
A tout chacun qui est au monde
82
Soit pecheur ignoscent ou monde
83
Le noble le duc ou le roy
84
Tu leurs oste tout cest arroy
85
Et de nulluy ne te deportes
86
Ains hurter vais chacunes portes
87
Combien que nayez nulz salaires
88
Ce neautmoins tous tributaires
89
Sans regarder qui est esgal
90
Noble puissant ou bien regal
91
Les faiz de leurs vies et corps
92
Par ce moyen et grans discors
93
Tu faiz a celuy homs pompeux
94
Ou de richesses vsurpeux
95
Et tu es dung port si tresfier
96
Sil te vouloit pacifier
97
De quelque grant auoir en somme
98
Vng noble puissant ou riche homme
99
Ou le chantre de sa musique
100
Vng disert de sa rhetorique
101
De tout cecy tu ne nas cure
102
Encores le pape procure
103
Ou le rustic sans fiction
104
Estre dune condicion
105
Combien que soit de bien legier
106
Le pauure neautmoins dung dangier
107
Sont chacun deulx sans euader
108
Quelque temps que peult retarder
109
Aucun de sante fruyra
110
Neautmoins si le destruyra
111
La mort et de sa dure taille
112
Tout chacun quelque part bat aille
113
Et si celuy auoit regne
114
Au monde et tousiours domine
115
De nestreus iucque a cest aage
116
Ou despuis sibille la saige
117
Sa vie en est tousiours plus briefue
118
Dont fauldra que la paracheue
119
Iucques tu le viennes ferir
120
Ainsi conuient chacun morir
121
¶Or prenons que aucun ait este
122
Vng millier diuers et este
123
Au monde apres bien vescu
124
Aumoins sera de mort vaincu
125
Et combien quil naye son terme
126
Toutesfois chacun est bien ferme
127
De ne viure plus de cent ans
128
Aumoins sainement ie lentens
129
Que bien peu sont qui viuent plus
130
Or apres ce terme est forclus
131
De vie et sans nulle demeure
132
Et par ainsi fauldra quil meure
o 2
2 ] 3 GW5058

gw5058_163_dresden_o2r
50
Iuuenalis
Belege

61
Eccle .xvii.
Belege

71
prouer .xi.
Eccle .xli.
Belege

76
Virgilius .vi.
eneidos
Belege

81
Horatius
Belege

82
Iob . xv.
xv. ] x. GW5058
Belege

83
Eccl .xlviii
Belege

102
Iob .iiii.
Belege

108
Eccle .xiiii
Belege



127
l. fi. C. de ca=
sacro san. ec.
Belege