¶Argument en la nef des folz du monde
1
A La felicite et saluberrime enseignement de lhumain genre est con=
2
struicte et resplendist la nef des folz du monde en laquelle montent ceulx
3
qui vaguent de la voye de verite et de lapparant chemin du sain entende
4
ment en variables et vmbreuses tenebres de pensee et delectacions du
5
corps Et se pourroit ce present liure appeller satire ne fust que le premier aucteur sest
6
delecte en la nouuelle intitulacion du liure. car ainsi que par poesies et fictions les an
7
ciens poetes les vices et mauluaistiez des mortelz corrigeoient. Semblablement ceste
8
presente pagine mect et pose deuant les yeulx lestat et condicion des hommes affin
9
que comme ou miroir on regarde les meurs et rectitude de vie. Toutesfois ne pensez
10
lecteurs que iaye de mot a mot redige ce liure dalemant en latin. Car iay seulement
11
(ainsi que dit flaccus) prins le sens de la lectre esperant que mon audace presumptueu
12
se me soit par les lecteurs pardonnee eu regard a la paucite de mes tendres ans et me
13
diocrite de mon petit entendement qui a laisse les egressions poeticques et fabuleuses
14
obscuritez et a loeuure paracheue en facile sentence et familier stile Priant pour con
15
clusion tous lecteurs quilz supportent mes desirs et lucubrations.
16
¶Cy sensuit le premier chappitre
17
De la grant nef des folz du monde
18
Ou par ses dictz lacteur chappitre
19
Tout homme qui en mal se fonde
20
Le cry des nauigans redonde
21
Par tout moyennant leur folie
22
Sachez que peche le fol lie
gw5058_012_dresden_a6v