GW5058/B109
s5r
¶Du desprisement de son infortune
¶Celuy est fol qui sent fortune
Peruerse tresmauluaise et nice
Et qui peut a ceste infortune
Resister par fait bien propice
Et son bon prouoiant naspice
Qua reparer il nauiendra
Ains plus tost sa mort suruiendra
Si ventis ve
la committas
non quo volun
tas sed quo impe
tas impellit
promoueris.
Boetius.
1
¶Que de foy soient tous extains
2
Et de constance les humains
3
Et ny ait nul degre estable
4
A pou pres ne soit molestable
5
Le monstre les grans tumbemens
6
Les faitz soudains et causemens
7
Et fortune toute mobile:
8
Laquelle nous auons labille
9
Nous voions que ces choses externes
10
Mondaines ne sont pas eternes
11
Ne ne peuuent rendre asseure
12
Lhom destre au monde bien eure
13
Ains comme choses impugilles
14
Chaient. car el sont trop fragilles
15
Il nya main tant soit el forte
16
Et qui de grant force conforte
17
Leuure et de vertuz excellante
18
Et si de force excelle et hante
s5v

19
Toutes choses au monde faictes
20
Des grans oeuures et bien parfaictes
21
Que par fin de temps ne consumme
22
Ne perille se pert ou assomme
23
Mais car iay icy couuoicte
24
En mon esperit et haicte
25
Penser de ceulx qui nont arrest
26
Ausquelz fortune ne desplaist
27
Instable cheant en ruine
28
Et combien que abas rue ne
29
Inueigle point a leur secour
30
Et laissent choir et a decour
31
Combien que soit innaturelle
32
Indisposante infaturelle
33
A bien faire ains plus a tout mal
34
Et quilz voient le cours et val
35
Leau du mer entrer en discordes
36
Son vaisseau rompre voil et cordes
37
¶O hom si infortune tauient
38
Petite aucunesfois te vient
39
Quelle est de mal accompaignee
40
Combien que ayez teste pignee
41
Si luy suruient poulz et ordure
42
Dauenture il cherra laidure
43
Les prudens vieux et anciens
44
Nous disent de leurs vouloirs siens
45
Le prouerbe quilz ont commun
46
Et si nous vient mal au doy lun
47
Deuons en tout considerer
48
Ce mal oultre et moderer
49
Car par nostre deffault croistra
50
Et plus grant mal apres ystra
51
Tous les iours comme inoportune
52
Nous croist nuytz et iours mal fortune
53
Son dispos et si son exit
54
Est grief nest digne de recit
55
Toutesfois
Toutesfois ] Toutesuois GW5058
ne soit en exemple
56
La mutacion quon contemple
57
De mainte chose qui nous vient
58
Que naturellement conuient
59
Aumoins souuent viennent ainsi
60
Affin que homme ne soit sans si
61
Et lesquelles sen vont perir
62
Car lon ne les peut pas cherir
63
Toutesfois celuy se pouruoye
64
Lequel voit bien la place et voye
65
Par laquelle il se doit garder
66
Sauluer et bien contregarder
67
Et estre en lieu bien mesure
68
Pour auoir son pied asseure
69
Fortune qui malleur ensache
70
Dessoubz le pied dhomme se cache
71
Ainsi quil veult aller sur mer
72
Enfle. parce il est a blasmer
73
Et qui veult entrer le nauire
74
Fragille et a pou pres se vire
75
A chacune petite vague
76
Son entendement est bien vague
77
Car pour le vent qui suruiendra
78
Par auenture il aduiendra
79
Que son vaisseau submergera
80
Et tout en leau se plongera
81
Pour la vague du mer et vent
82
Ainsi vous le voiez souuent
83
Dont le fol qui pas gouuerner
84
Ne scet sainement discerner
85
Du nauire et tous les girons
86
Ou nasselle et ses auirons
87
Facilement par ses follages
88
Prent dexcessifz et grans dommages
89
Mais le saige qui es laidures
90
Ne se confie et grans froidures
91
Se gardant des dessus dangiers
92
Et de ces durs pors estrangiers
93
Celuy bien eureux la grant rage
94
Pourra escheuer et loultrage
95
Du mer qui pourroit aduenir
96
Et auquel vient a souuenir
97
Prendre nef bonne grosse et forte
98
Et apres en bien se conforte
GW5058/B109
s5r
¶Du deſpꝛiſement de ſon infoꝛtune
¶Celuy e fol qui ſent foꝛtune
Peruerſe treſmauluaiſe et nice
Et qui peut a cee infoꝛtune
Reſier par fait bien pꝛopice
Et ſon bon pꝛouoiant naſpice
Qua reparer il nauiendra
Ains plus to ſa moꝛt ſuruiendra
Si vētis ve
la ɔ̨mittas
nō q̊ volun
tas ſʒ q̊ īpe
tas īpellit
ꝓmoueris.
Boetius.
1
¶Que de foy ſoient tous extains
2
Et de conance les humains
3
Et ny ait nul degre eable
4
A pou pꝛes ne ſoit moleable
5
Le monre les grans tumbemens
6
Les faitʒ ſoudains et cauſemens
7
Et foꝛtune toute mobile:
8
Laquelle nous auons labille
9
Nous voions que ces choſes externes
10
Mondaines ne ſont pas eternes
11
Ne ne peuuent rendre aeure
12
Lhom dere au monde bien eure
13
Ains comme choſes impugilles
14
Chaient.car el ſont trop fragilles
15
Jl nya main tant ſoit el foꝛte
16
Et qui de grant foꝛce confoꝛte
17
Leuure et de vertuʒ excellante
18
Et ſi de foꝛce excelle et hante
s5v

19
Toutes choſes au monde faictes
20
Des grans oeuures et bien parfaictes
21
Que par fin de temps ne conſumme
22
Ne perille ſe pert ou aomme
23
Mais car iay icy couuoicte
24
En mon eſperit et haicte
25
Penſer de ceulx qui nont arre
26
Auſquelʒ foꝛtune ne deſplai
27
Jnable cheant en ruine
28
Et combien que abas rue ne
29
Jnueigle point a leur ſecour
30
Et laient choir et a decour
31
Combien que ſoit innaturelle
32
Jndiſpoſante infaturelle
33
A bien faire ains plus a tout mal
34
Et quilʒ voient le cours et val
35
Leau du mer entrer en diſcoꝛdes
36
Son vaieau rompꝛe voil et coꝛdes
37
¶O hom ſi infoꝛtune tauient
38
Petite aucuneſfois te vient
39
Quelle e de mal accompaignee
40
Combien que ayeʒ tee pignee
41
Si luy ſuruient poulʒ et oꝛdure
42
Dauenture il cherra laidure
43
Les pꝛudens vieux et anciens
44
Nous diſent de leurs vouloirs ſiens
45
Le pꝛouerbe quilʒ ont commun
46
Et ſi nous vient mal au doy lun
47
Deuons en tout conſiderer
48
Ce mal oultre et moderer
49
Car par nore deffault croira
50
Et plus grant mal apꝛes yra
51
Tous les iours comme inopoꝛtune
52
Nous croi nuytʒ et iours mal foꝛtune
53
Son diſpos et ſi ſon exit
54
E grief ne digne de recit
55
Touteſuois ne ſoit en exemple
56
La mutacion quon contemple
57
De mainte choſe qui nous vient
58
Que naturellement conuient
59
Aumoins ſouuent viennent ainſi
60
Affin que homme ne ſoit ſans ſi
61
Et leſquelles ſen vont perir
62
Car lon ne les peut pas cherir
63
Touteſfois celuy ſe pouruoye
64
Lequel voit bien la place et voye
65
Par laquelle il ſe doit garder
66
Sauluer et bien contregarder
67
Et ere en lieu bien meſure
68
Pour auoir ſon pied aeure
69
Foꝛtune qui malleur enſache
70
Deoubʒ le pied dhomme ſe cache
71
Ainſi quil veult aller ſur mer
72
Enfle.parce il e a blaſmer
73
Et qui veult entrer le nauire
74
Fragille et a pou pꝛes ſe vire
75
A chacune petite vague
76
Son entendement e bien vague
77
Car pour le vent qui ſuruiendra
78
Par auenture il aduiendra
79
Que ſon vaieau ſubmergera
80
Et tout en leau ſe plongera
81
Pour la vague du mer et vent
82
Ainſi vous le voieʒ ſouuent
83
Dont le fol qui pas gouuerner
84
Ne ſcet ſainement diſcerner
85
Du nauire et tous les girons
86
Ou naelle et ſes auirons
87
Facilement par ſes follages
88
Pꝛent dexceifʒ et grans dommages
89
Mais le ſaige qui es laidures
90
Ne ſe confie et grans froidures
91
Se gardant des deus dangiers
92
Et de ces durs poꝛs erangiers
93
Celuy bien eureux la grant rage
94
Pourra eſcheuer et loultrage
95
Du mer qui pourroit aduenir
96
Et auquel vient a ſouuenir
97
Prendre nef bonne groe et foꝛte
98
Et apꝛes en bien ſe confoꝛte

2
In aucten. de
non alie. aut
permu. re. ec.
col .ii.
Belege

5
prouer .xi.
Belege

6
Sapien .iiii.
Belege

9
Tullius.
Belege

15
Seneca.
Belege

19
Horatius
in arte
Belege

25
ff. de do. can
mor. l. sena
tus. C. de ne
go. ge . l .iiii
Belege

34
Hiere .li.
Belege

37
Ezechi .xxvi
Belege

40
ff. commo. l.
si vt.
Belege

67
prouer .vii.
Belege

73
Eccles . lxiii xliii .
prouer .xxiii.
Belege

75
Luce.viii.
Belege

85
Eccle .iii.
Esa .xxiii.
Belege

90
Iob.iiii.
Belege

96
Sapien .xiiii
Belege